Alimentation et sport : Les 4 grandes erreurs à éviter

Imprimer

Dans un objectif de performances, et en pensant bien faire, les sportifs sont parfois amenés à faire des erreurs alimentaires. Voici les 4 erreurs les plus fréquentes, à connaître pour les éviter.

Attention à l'excès de protéines :
Censées augmenter la masse musculaire, les protéines sont souvent consommées en trop grandes quantités chez les sportifs de force. Or en excès, les protéines sont néfastes pour la santé, et peuvent même provoquer des lésions rénales. Il faut savoir que c'est surtout l'entraînement qui contribue au gain de masse musculaire, tandis que les besoins en protéines ne sont accrus que lors d'efforts très intenses et répétés.


Mollo sur les glucides à index glycémique élevé :
Les barres énergétiques et autres produits sucrés sont fréquemment consommés chez les sportifs, fournissant un apport excessif en glucides à index glycémique élevé. Cette consommation se fait au détriment d'autres nutriments intéressants (notamment les glucides à index glycémique bas) et incite au grignotage.


A savoir :
Aliments à index glycémique élevé, à limiter : sucre, desserts sucrés, confiserie, sodas, boissons sucrées, farines blanches, céréales raffinées, riz blanc, pommes de terre...
Aliments à index glycémique bas, à privilégier : substitut du sucre, farines complètes, céréales complètes, riz complet, basmati, thaï, légumes, légumineuses...


La phobie des lipides :
Les sportifs consomment parfois trop de lipides, particulièrement des acides gras saturés, ce qui déséquilibre leur alimentation. Parfois aussi, à l'inverse, certaines sportives particulièrement, notamment les gymnastes, limitent trop fortement leur consommation de lipides. Dans les deux cas, l'attitude vis-à-vis des graisses alimentaires est néfaste. Les lipides sont indispensables à l'équilibre nutritionnel et doivent être consommés en juste quantité, ni trop ni trop peu.


Les compléments alimentaires : jamais sans avis médical !
Prendre des compléments et/ou des suppléments alimentaires sans un avis médical fait prendre des risques pour sa santé et expose à un résultat positif au contrôle antidopage.
Ils ne doivent être réservés qu'à des situations particulières et uniquement sur l'avis d'un médecin : régimes hypocaloriques imposés par certaines pratiques sportives (sports à catégorie de poids ou esthétiques), épreuves ou entraînements dans un environnement extrême, très forte dépense énergétique, mauvaise disponibilité des aliments, etc.


À côté de ces 4 grandes erreurs, on remarque également trois tendances générales :
- Les sportifs ne boivent pas suffisamment d'eau.
- Ils ne consomment pas suffisamment de fruits et de légumes.
- Et pas assez de produits laitiers.

 

Source : elmoudjahid.com

Recherche Google

Loading

Association Régionale de Médecine du Sport - Rabat, Salé, Zemmour, Zaer -- الجمعية الجهوية للطب الرياضي ـ الرباط، سلا، زمور، زعير

www.asso-rms.org - Copyright © 2010

Contactez le webmaster

Développement web Logiciel médical Dentaire Ophtalmo Graphique - www.smilegest.ma Powred by
SMILEGEST TECH