Imprimer

Chaussettes magiques : Paroles de médecins "Aucune étude n'a prouvé leur efficacité"

ARMS Revue de presse : Chaussettes magiques

Tous les médecins interrogés (*) recommandent l'usage de chaussettes ou bas de contention pour les voyages en avion, qu'ils soient longs (concerne toute la population) ou qu'ils surviennent peu de temps après un effort intense (sportifs). Le but est ici d'éviter phlébites et embolies. Un message largement passé dans le milieu du football, où les joueurs prennent souvent l'avion moins de deux heures après un match.

Récupération: «efficace» pour une majorité


Les médecins sont également majoritaires à croire aux vertus de récupération de la contention. «Chez le cycliste, on a une stagnation sanguine au niveau des membres inférieurs, le retour veineux se fait très lentement, explique Armand Megret. Le soir, les coureurs ont les jambes lourdes, gonflées, turgescentes. Le bas de contention, qui prend le pied dans sa totalité et remonte jusqu'à la cuisse, permet un retour veineux de meilleure qualité et plus rapide». «C'est autant de travail de moins à faire pour le coeur, appuie Gérard Guillaume, dont tous les coureurs à la Française des Jeux», mettent leurs chaussettes de contention après la douche et les gardent jusqu'au coucher. Philippe De Smet et Vincent Detaille incitent également leurs footballeurs à les chausser après l'effort. «Ça permet d'éliminer les toxines musculaires plus rapidement, même si ça ne remplace pas le massage», affirme le premier.


Pendant l'effort: «c'est commercial» ou «c'est zéro»


Si elle est largement admise par la profession, cette position ne fait cependant pas l'unanimité. «Je suis incapable de vous dire si la contention améliore la récupération ou la performance. De toutes les études que j'ai vues sur le sujet aucune ne tient la route», affirme Frédéric Depiesse au nom de la commission médicale de la Fédération française d'athlétisme. «Cette question, on l'a réglée il y a 4 ou 5 ans lors d'une conférence. Pour nous, ce n'est pas un problème, ça ne peut pas être négatif, mais ça n'a pas d'influence sur la récupération ni sur la performance. Après, que certains y trouvent un confort physique ou psychologique...». Sur l'intérêt de la contention pendant l'effort, on n'a pas trouvé non plus d'unanimité. Mais seul le docteur De Smet, qui reprend à son compte les arguments des fabricants, y voit un intérêt. Pour les autres, au mieux «c'est commercial», au pire, «c'est zéro».


(*) Frederic Depiesse, fédération française d'athlétisme, Philippe De Smet aujourd'hui auHavre AC (foot) hier à la Fédération française de triathlon, Vincent Detaille (FC Lorient), Gérard Guillaume (équipe cycliste FDJ), Armand Megret (Fédération française de cyclisme)

Recherche Google

Loading

Association Régionale de Médecine du Sport - Rabat, Salé, Zemmour, Zaer -- الجمعية الجهوية للطب الرياضي ـ الرباط، سلا، زمور، زعير

www.asso-rms.org - Copyright © 2010

Contactez le webmaster

Développement web Logiciel médical Dentaire Ophtalmo Graphique - www.smilegest.ma Powred by
SMILEGEST TECH